Découvrir comment payer moins d'impôts

Réduire ses dépenses

Tout investissement conduit à une exonération fiscale en France, ou presque. La loi Pinel vient d'assumer les termes de la loi Duflot de 2012, en 2014, pour encourager davantage la location de propriétés privées, louées à l'extérieur, dans des zones à forte tension immobilière. L'exemption générale d'impôt verra également certains changements aux conditions en 2018 pour les particuliers. Il y a une limite de revenu qui vous permet d'être complètement exempté. En cas de dépassement, les contribuables intéressés bénéficieront d'une réduction d'impôt comme suit: les célibataires qui ont perçu un revenu inférieur à 1 730 euros (gains déclarés) par mois recevront une diminution de 20%.

L'exonération fiscale

Toutes ces aides à la maison vous donneront le droit de bénéficier d'une exonération fiscale. En revanche, cette réduction peut avoir lieu si le montant annuel consacré au salaire de ces bourses ne dépasse pas 12 000 euros. Dans ce cas, 50% de vos dépenses seront déduites de vos impôts. Si vous avez un handicap, la limite maximale sera de 20 000 euros. Comme vous pouvez l'imaginer, il existe d'autres conseils pour l'exonération fiscale, comme l'investissement dans le FIP et le FCPI, ou l'ouverture d'une assurance-vie. Le revenu net imposable est le montant du revenu à partir duquel l'administration fiscale calcule les impôts dus.

Découvrez comment payer moins d'impôts

Multiplier les bénéfices

Le résultat net imposable est le montant du résultat net diminué d'une allocation de 10% (résultat net imposable = 90% du résultat net). L'État prélève 10% de l'assiette de l'impôt sur le revenu pour déduire les frais de transport et de nourriture des employés. Les professionnels peuvent appliquer cette réduction de 10% ou déduire les coûts réels en enregistrant les frais de transport et de restauration tout au long de l'année. Avec le gouvernement, la réforme fiscale, les ménages et les entreprises devraient également réaliser un bénéfice de 10 milliards d'euros fin 2018. Soit, un milliard d'euros de moins que ce qu'ils avaient promis à Édouard Philippe.

Les différentes taxes

Le 12 juillet, le Premier ministre a annoncé, en fait, une «taxe sur la respiration» de 11 milliards d'euros. Si les Français sont également liés à des investissements immobiliers, ce n'est pas seulement pour des raisons sentimentales. Premièrement, l'investissement immobilier est nettement plus rentable que l'investissement dans la dette publique à long terme. Le rendement de l'OAT à 10 ans reste inférieur à 0,80% en septembre. C'est dans la région qu'il est encore possible d'exploiter la veine du loyer à court terme. C'est le cas à Grenoble, dont la demande est forte, surtout de la part de jeunes ingénieurs ou techniciens en formation ou en déplacement. C'est aussi vrai "à Marseille, où les loyers saisonniers fonctionnent bien dans le centre-ville, avec une demande récurrente pour ce type d'hébergement.